Lire les questions-réponses

QUESTIONS SUR L'ANTENNE DE LECHER

Est-ce que tout le monde peut apprendre à utiliser l'antenne de Lecher ?

Sur le sujet de l'utilisation d'appareils sensitifs, c'est-à-dire faisant appel aux perceptions sensorielles du type de celles que perçoit un "sourcier" traditionnel, on disait dans le temps que seulement environ 15% de la population possède ce "don", transmissible de "père en fils".
Dans mes formations, on constate un taux de réussite de 95%, chacun pouvant apprendre à utiliser l'antenne. La fiabilité peut aussi atteindre 95% après les deux années de formation.

Combien de temps faut-il avant de sentir le "premier signal" ?

Si on donne une antenne de Lecher dans les mains d'un enfant, il obtient un signal en quelques secondes, dès l'instant où il s'est familiarisé avec la tenue de l'antenne.
Un adulte se trouve face à son histoire, à ses préjugés, à ses blocages éventuels, à son besoin de comprendre avant "d'oser sentir", à ses peurs inconscientes, le temps nécessaire aux premières perceptions est dès lors très personnel et variable.
En général, au bout du premier we de formation, une majorité de participants a déjà senti quelque chose de net entre ses mains, même si l'antenne de réagit pas.

Est-ce que toutes les antennes de Lecher se valent ?

Cela dépend ce que l'on veut en faire : si c'est pour s'amuser un peu en testant par exemple des pierres, son alimentation, des lieux dont on veut connaître certaines valeurs énergétiques, n'importe quelle antenne peut convenir.
Si on veut améliorer sa fiabilité, se lancer dans des mesures d'intensité et de polarité précises, il faut opter pour une antenne qui ne se charge pas : entendez par la qui ne prend pas de mémoire énergétique par rapport à ce que l'on a mesuré, ou par rapport à nos propres états émotionnels pendant certaines mesures, ce qui peut donner des manifestations énergétiques non négligeables qui peuvent se focaliser sur l'antenne.
A partir du moment où une antenne se charge, on ne mesure plus rien de bon.

Raison pour laquelle j'ai opté pour le modèle H3 décrite dans ce blog, qui possède trois niveaux de mesure que l'on sélectionne à l'aide du curseur supérieur, afin de sélectionner les modes électrique, magnétique ou subtils.

Cette antenne H3 peut également recevoir toute une série d'accessoires (capteurs Yin-Yang, Infra-rouges, acoustiques, filtres), et la polarité rotatoire se choisi simplement à l'aide d'un curseur qui agit sur un aimant au barium, plus besoin de jouer au yo-yo avec une tige de polarité dont la magnétisation est aléatoire et qui se perd.

J'ai une longue expérience dans les mesures à l'aide du pendule, puis-je l'amener avec moi au cours tout en apprenant à utiliser l'antenne ?

Tout à fait. Je profite de l'occasion pour signaler que ce n'est pas parcequ'on a une longue expérienve au pendule que l'antenne de Lecher va fonctionner au premier coup. C'est un tout autre mode de perception utilisant les deux mains et le décodage des réactions est tout autre.

QUESTIONS SUR LA FORMATION

Faut-il une formation particulière préalable aux formations de l'Ecole Jean-Claude KAYE ?

Non : tout est expliqué de façon à ce que même des notions techniques soient compréhensibles par un enfant de 15 ans.
Par contre il est nécessaire d'avoir tout simplement du "bon sens", car il sera demandé de ne rien croire dans tout ce qui va être dit, avant de l'avoir mesuré soi-même.

Doit-on s'inscrire d'office aux deux années de formation ?

Non : nos formulaires d'inscription prévoient que l'on puisse s'inscrire seulement aux trois premiers we de première année. La seule chose c'est que si l'on veut poursuivre ensuite, la participation n'est pas garantie car il arrive fréquemment que des anciens (que l'on privilégie) souhaitent refaire tel ou tel module.