Chambre à coucher/conseils de l'expert


Pendant la nuit, dans notre lit, nous sommes environ 500 x plus sensibles à notre environnement géobiologique et électromagnétique que pendant la journée.
Pendant la nuit, outre le repos nécessaire, notre cerveau se régénère, notre corps se désontoxique notamment grâce à l'énergie du foie.
Le sommeil est également fortement influencé par notre environnement, notamment parce que dans notre cerveau, la glande pinéale, chef d'orchestre de tout notre système hormonal et productrice de la mélatonine, voit son fonctionnement perturbé lorsque la tête est exposée à un champ électrique qui dépasse 5 V/m et un champ magnétique qui dépasse 0,5 mGauss (ou 50 nanoTesla).
Ces valeurs sont atteintes beaucoup plus vite qu'on ne le pense, quand on voit tout ce que l'on installe dans nos chambres et en particulier dans celle de nos adolescents.
Une expertise électromagnétique des chambres à coucher n'est donc pas du luxe, à réaliser soit par une personne qualifiée soit par vous-même à l'aide d'instruments de mesure accessibles et utilisables facilement par le grand public.

En attendant, voici quelques conseils utiles.

1) Règle du "bras tendu"
(applicable pour les sources de perturbations "basses fréquences" donc résultant de votre installation électrique 220V).

Quand vous êtes dans votre lit, il ne doit pas être possible d'atteindre le radio-réveil, une prise de courant, un interrupteur, un fil électrique, un transformateur, un chargeur, qui seraient situés à une distance inférieure à celle du bras tendu, distance de sécurité certes théorique mais qui peut déjà éviter pas mal de problèmes. Notez que cette distance est spatiale, et qu'il convient de voir selon cette règle ce qu'il y a aussi au-dessus de votre tête et en-dessous de votre lit.
Les champs électriques et magnétiques traversent les murs ; il faut donc parfois s'intéresser à ce qu'il y a derrière le mur à la tête du lit, ou encore sous le lit, s'il est par exemple placé au-dessus d'une pièce au plafond duquel se trouve un appareil d'éclairage avec transfo ou des TL.

2) Règles pour les "hyper-fréquences"
Ces fréquences se propagent à grande distance et on distingue celles qui viennent de l'extérieur (antennes gsm, les équipements d'un voisin, le Wimax etc) de celles qui sont produites par vos appareils à l'intérieur de votre habitation (téléphone sans fil, routeur, wifi, play-station, baby-phones etc)
Ces ondes traversent également les murs.

Dans l'ordre des gravités de perturbations le téléphone sans fil Dect standard du commerce arrive en tête, car ces téléphones émettent des ondes en permanence même quand ils ne sont pas utilisés, posés dans leur bloc de recharge.
Solution : éloigner la station de base d'un poste de travail ou d'une chambre à coucher, débrancher l'appareil la nuit,  ou changer de modèle et opter pour un modèle bio-compatible (qui n'émet plus lorsqu'il est posé dans sa base, et beaucoup moins en cours d'utilisation)

Ensuite, nous avons les routeurs, souvent placés près des ordinateurs, ils émettent en permanence des ondes liées à internet.
Solution : le couper quand il n'est pas utilisé ou mieux, installer un système de distribution d'internet par courant porteur, beaucoup moins nocif pour la santé (ce système utilise l'installation électrique pour véhiculer internet dans chaque prise de courant).
Ne pas oublier dans ce cas de désactiver la fonction wireless (wifi) du routeur.

Et enfin le multimedia :
Peu à peu, si on y regarde d'un peu plus près, de nombreux systèmes multimedia utilisent des ondes plutôt que des fils, et là, on a l'embarras du choix :
- home cinéma utilisant des enceintes sans fil
- play-stations sans fil (restant actives mêmes éteintes !)
- blue-tooth pour la communication gsm/pc, souris/pc etc
- imprimantes sans fil
- radios/tv portables sans fil
- tv grand écran sans fil
- système d'alarme ou de vidéosurveillance sans fil
- gsm blue tooth dans les véhicules (pas toujours déconnectable)
- etc etc etc

Là, il n'y a pas de règle, sinon d'éviter d'acheter tout équipement sans fil chaque fois que c'est possible, tant que le marché nous offre encore le choix....