Déroulement d'une expertise électro-magnétique

Voici en résumé, le déroulement d'une expertise électromagnétique.

Tout d'abord, en arrivant sur les lieux, on examine déjà l'environnement extérieur afin de repérer d'éventuels pylônes de gsm, lignes à haute tension, cabines à haute tension etc.

En pénétrant à l'intérieur, si cela a été demandé, on procèdera d'abord à la correction géobiologique.
Dans le cas contraire, il sera quand même conseillé d'évaluer la nécessité de corriger la géobiologie plus tard, car celle-ci interfère avec la pollution électromagnétique en augmentant l'impact de celle-ci.

Ensuite, l'expertise électromagnétique se déroulera en trois étapes :

1) l'expertise des basses fréquences (champs électriques et magnétiques) liées à l'installation   électrique 220 V/50 Hz.
2) l'expertise des hautes fréquences liées aux moyens de communication et multimedias.
3) l'interaction entre les deux, l'une pouvant véhiculer l'autre

1) Expertise basses fréquences
On se concentrera essentiellement sur les chambres, les bureaux et zones de repos.
Les appareils de mesure ad hoc détecteront immédiatement la proximité de fils, appareils d'éclairage, radio-réveils, transfos, variateurs, chargeurs etc qui, s'ils sont trop prêts de la tête du lit, occasionneront des champs électriques et magnétiques qui dépasseront les normes.

Si c'est le cas, il faut alors prendre les mesures appropriées, la première consistant à éloigner ou à débrancher la source de perturbation, au moins pour la nuit.
Si cela n'est pas possible, la mise à la terre de la carcasse métallique d'un point lumineux par exemple diminuera fortement son champ électrique.
Si non, on aura recours à des tissus spéciaux qui arrêteront le champ électrique, et à
ME3030Bdes éléments de décor qui stopperont les champs magnétiques.
Parfois, il sera nécessaire de conseiller des bio-rupteurs, qui couperont tout passage de c
ourant pendant la nuit.
En cas de doute, la valeur de la prise de terre sera contrôlée par l'électricien (valeur conseillée : 10 Ω)
Il est très important de responsabiliser le client, car tout ajout d'un appareil ou déplacement d'un appareil existant peut modifier l'expertise.
Afin d'éviter un déplacement supplémentaire de l'expert, l'acquisition de l'appareil appropr
ié décrit dans notre boutique sera un bon investissement.
Appareil de mesure de la Pollution électro-magnétique Basse Fréquence

2) Expertise hautes fréquences
Comme pour les basses fréquences, on se concentrera sur les chambres, bureaux et zones de repos.
D'autres appareils de mesure détecteront la conformité avec les normes, l'origine des perturbations et les moyens appropriés à mettre en oeuvre.

Pour les téléphones sans fil Dect, les supprimer ou les remplacer par un "modèle basses radiations"
Orchid pour webTéléphone sans fil à basses radiations

Pour les routeurs, désactiver le Wifi et distribuer internet par un système à courants porteurs (CPL) utilisant le réseau électrique pour amener internet dans chaque prise de courant (sauf si l'on est hypersensible, voir ci-dessous)

Ne pas oublier de désactiver la fonction wireless du routeur.

Pour les play-stations de la nouvelle génération sans fil, il faut savoir que celles-ci, même éteintes par l'interrupteur On-Off, continuent à émettre des micro-ondes.
Il faut débrancher le câble d'alimentation !...

Les nouvelles imprimantes génèrent également des hyper-fréquences pas toujours nécessaires.
Dans le menu de l'imprimante, désactiver cette fonction au profit de liaisons par câble, tant que c'est encore possible... (bientôt on n'aura plus le choix)

Il existe mainte
nant des radios-tv portables reliées au PC en Blue-Tooth.
Ces achats sont à éviter ou les désactiver en tout cas pour la nuit.

On voit que l'on vit dans un véritable électrosmog.


Comme pour les basses fréquences, l'expertise terminée, tout peut changer si par exemple le voisin installe le lendemain un téléphone sans fil derrière le mur de mitoyenneté près de votre lit, ou qu'une nouvelle antenne Gsm est implantée à l'extérieur !

Là aussi, le particulier se verra conseiller l'achat d'un appareil de mesure élémentaire, l'Electrosmog detector, avec lequel il pourra identifier des sources, trouver des solutio
ns, ou alors rappeler l'expert en connaissance de cause.Electrosmog détect pour web

Electrosmog detector

Pour écouter les différents sons produits par cet appareil en fonction du type de poll
ution rencontrée, allez voir sur le site : link




ISOPHONES
Pour les gsm, voir les pochettes de protection Pochettes isolantes pour gsm

et les conseils d'utilisation Gsm/12 conseils de précaution d'un expert indépendant






3)
Interactions entre les Hautes et les Basses Fréquences :

IMG 0071Pour le point 3), seuls des appareils professionnels permettront de faire la part des choses.
Equipés de filtres sophistiqués, ils peuvent d
istinguer la plage de Hautes Fréquences des ondes portantes auxquelles l'expert est confronté.

Par interaction on entend que les Hautes Fréquences peuvent véhiculer des Basses Fréquences ; c'est le cas par exemple des ondes Gsm, qui véhiculent également des fréquences de 2-8 et 217 Hertz qui se superposent à l'onde dite portante de 900 MHz ou 1800 MHz.
Le développe
ment récent de l'Umts (fréquences permettant d'envoyer par exemple de la video sur les gsm) ajoute de la complexité à ce brouillard électromagnétique.



Par ailleurs, les Basses Fréquen
ces peuvent véhiculer à leur tour des Hautes Fréquences.
C'est le cas par exem
ple de nos installations électriques 220V-50 Hertz qui se comportent comme un réémetteur passif des Hyper-Fréquences.
Les ondes Gsm par exemple frappent les fils électriques qui les enregistrent et les ré-émettent).
Les systèmes qui diffusent Internet sur le réseau électrique par courant porteur (CPL) constituent également une pollution à laquelle les victimes du syndrome d'hypersensibilité électromagnétique seront sensibles (actuellement entre 5 et 10 % de la population).

IMG 7374Pour mesurer ces phénomènes l'expert utilisera un appareil de mesure des Basses Fréquences, mais qui prend en compte les Hautes Fréquences superposées à celles-ci.

Comme on le voit, la Pollution Electromagnétique est un sujet sérieux qui demande des compétences particulières et du matériel de mesure approprié, le tout assorti d'une parfaite connaissance des normes à appliquer.

Pour les champs électriques : 5 à 10 V/m selon les cas.
Pour les champs magnétiques : 0,5 à 2 milliGauss selon les cas.
Pour les hyperfréquences : 0,2 à 0,6 V/m selon les cas.

A noter qu'il y a toujours un décalage entre les normes officielles et celles qui sont conseillées par les laboratoires indépendants, le tout selon les pays.
Par exemple, pour les hyperfréquences, les normes officielles en Belgique sont à 3 V/m.


QUE FAIRE EN PRATIQUE ?

1) Vous informer sur le sujet (vous avez déjà commencé en parcourant ce site)
Risques pour la santé. : Schéma des mécanismes biologiques sites à visiter comme link

2) Appliquer au minimum les conseils repris dans nos fiches pratiques :
 Chambre à coucher/conseils de l'expert : Bureaux et postes de travail/conseils de l'expert

3) Acquérir éventuellement l'Electrosmog Detector et le ME3030B (voir ci-dessus et notre Boutique).
     Lors de l'achat, toutes les applications (faciles) d'utilisation vous seront données en nos bureaux.
     Même si vous faites appel à un expert, ce matériel vous permettra de suivre l'évolution de la Pollution
     électro-magnétique.

4) Essayer de vous mettre en conformité avec les normes.(voir ci-dessus)

5) Si vous n'y arrivez pas, vous avez besoin de mon passage en appelant le 067/21 73 25.

6) Dans certains cas, il faudra utiliser des moyens de protection afin de stopper notamment les ondes qui
     viendraient d'un voisin ou de l'extérieur.

QUE COÛTE UNE EXPERTISE ELECTRO-MAGNETIQUE ?

Voir tarif :